Rouge
Le Rouge symbolise de façon universelle le principe vital, sa force, sa puissance et son éclat.
Le Rouge est la couleur du feu, du sang et est aussi ambivalent symboliquement qu'eux, selon sa nuance claire ou sombre.


Orange
Le Orange est le symbole du point d'équilibre entre l'esprit et la libido. Mais si l'équilibre est rompu le Orange devient alors l'image de l'infidélité, de la luxure ou la révélation de l'amour divin.
En tant que symbole de la révélation de l'amour divin, on retrouve le Orange sur la robe des moines bouddhistes, ainsi que sur la croix de velours des Chevaliers du Saint-Esprit.


Jaune
Le Jaune est une couleur intense, violente, aveuglante c'est la couleur la plus chaude, celle du métal en fusion, celle du Soleil. Cette couleur qui est la plus ardente de toutes est quasiment impossible à éteindre.
En tant que couleur du Soleil et de ses rayons, le Jaune est le symbole de la puissance des dieux et des déesses du ciel. le Jaune a aussi une symbolique négative, lorsqu'il se trouve à mi-chemin entre le ciel et la terre.
Il devient alors le soufre Luciférien, le symbole de la perversion de la foi, de l'intelligence et de la vie éternelle, symbole de l'orgueil, de la présomption, de l'adultère et de la trahison. Le Jaune est donc une couleur profondément ambivalente à la fois divine et terrestre, à la fois marque de puissance et d'infamie.


Vert
Le vert une couleur médiane entre le chaud et le froid, le haut et le bas, c'est donc une couleur rassurante, rafraichissante et surtout humaine. Le Vert représente le printemps, et c'est une couleur tiède.
C'est aussi et surtout la couleur du règne végétal, et des eaux régénératrices. Mais le Vert est une couleur de vie c'est aussi une couleur pouvant symboliser la mort. C'est la couleur de la moisissure, de la putréfaction, et du teint des malades. Couleur ambivalente, au milieu de tout, le Vert est une couleur d'équilibre, de paix, et surtout une couleur neutre.


Turquoise
Le turquoise est un symbole de développement de l'affection mais aussi de la remise en question de soi.


Bleu
Le bleu est la couleur la plus profonde et la plus immatérielle, et dans laquelle on se perd tel un océan infini. Dans la nature, le Bleu est souvent une couleur "transparente", c'est la couleur des choses vides tel l'air, l'eau, le cristal, etc.
Le vide étant exact, pur et froid, le Bleu est donc la plus froide des couleurs, mais aussi la plus pure en dehors du blanc neutre. Cette couleur n'appartient pas à notre monde, elle évoque une idée d'éternité tranquille et méprisante, donc inhumaine. Le Bleu est une couleur indifférente. Le bleu représente en réalité la mutation, la sublimation des désirs et la possibilité d'un nouveau départ.


Violet
Le violet symbolise le mélange de la lucidité et de l'action réfléchie. Le Violet est aussi le symbole de l'équilibre entre le ciel (bleu) et la terre (rouge), entre l'esprit et les sens, entre l'intelligence et la passion, et entre la sagesse et l'amour.
Le Violet est aussi la couleur de l'obéissance et de la soumission. C'est une couleur apaisante qui tempère la passion du rouge. Ce qui n'empêche pas le violet de symboliser la spiritualité liée au sang et au sacrifice, ou d'être liée aux concepts de pénitence, d'expiation et de recueillement.


Rose
Le rose est une couleur fragile, elle symbolise le besoin de protection , l'enfance et la tendresse. Elle est aussi inhibiteur de colère et de violence. Le rose calme les esprits et les angoisses.


Noir
Le noir est surtout pris sous sa symbolique négative et froide : il symbolise les ténèbres originelles et tout ce qui n'est pas différencié. Sous cet aspect le noir est semblable au Blanc neutre et vide, d'ailleurs les chevaux de la Mort sont parfois blancs, parfois noirs.
Mais si le Blanc neutre est associé à l'axe Est-Ouest, le Noir est associé à l'axe Nord-Sud, qui est celui de la transcendance absolue et des pôles.
D'ailleurs, selon le pôle où chaque peuple place son Enfer ( Nord ou Sud ), le pôle concerné prendra la couleur noire. Le noir symbolise la passivité absolue, l'état de mort accomplie et invariante, entre le coucher et le lever du soleil.
Le Noir est donc un symbole de deuil plus dur que le Blanc : le deuil blanc sous tend une renaissance et donc un espoir, alors que le deuil noir ne sous tend aucun espoir de retour sous quelque forme que ce soit. De façon générale le Noir symbolise la materia prima, l'indifférenciation et le chaos originels, les eaux inférieures, et la mort.
C'est un puissant symbole d'obscurité et d'impureté, mais aussi un symbole de tout ce qui n'est pas encore manifesté, et donc de tout ce qui est virginal. Le Noir est par excellence le symbole du chaos, du néant, des ténèbres, de la nuit, du mal, mais aussi de l'angoisse, de la tristesse, et de l'inconscient.
Mais c'est aussi le symbole de la terre fertile, ainsi que de la terre qui accueille les défunts, leur permettant de renaitre.


Gris
Le gris symbolise la résurrection des morts. Le gris est aussi la couleur du demi-deuil, de la tristesse, de la mélancolie et de l'ennui (d'où l'expression "faire grise mine").
Le gris représente aussi notre inconscient profond, la part de nous-même la plus obscure et la plus cachée à notre conscience.
C'est aussi la première couleur que nous percevons après la naissance, ainsi que dans nos rêves. Le Gris, somme de deux couleurs opposées, symbolise aussi l'homme en tant que produit de la rencontre des sexes opposés.
Le Gris moyen est la couleur qui se trouve au centre de la sphère chromatique, c'est le passage obligé pour toute transition d'une couleur vers sa contre couleur.


Blanc
Le Blanc se situe donc à la fois au début et à la fin du jour, ce qui lui donne une valeur idéale, c'est la couleur à la fois de l'est et de l'ouest Le Blanc se situe aux moments charnières, entre autres lors d'un nouveau départ. D'ailleurs c'est la couleur des candidats, c'est-à-dire de ceux qui vont changer de condition.
Le Blanc est donc une couleur liée aux rites de passage, et aux mutations de l'être, suivant en cela le schéma classique de toute initiation : mort puis renaissance. Le Blanc de l'ouest est celui de la mort, qui amène l'être au monde lunaire, froid et femelle, à l'absence, au vide et à la disparition de la conscience. Alors que le Blanc de l'est est celui de la renaissance, c'est celui de l'aube, moment où le ciel réapparait, avec un potentiel de manifestation rechargé pendant la nuit.
Le Blanc étant un symbole de renaissance, il est donc aussi symbole de mort, et donc de deuil ( en Orient les personnes endeuillées sont en blanc et non en noir comme en Occident ).
Le Blanc est d'ailleurs la couleur des vampires ( c'est-à-dire de celui que le sang et donc la vie a quittée ), mais aussi la couleur du linceul, des fantômes et autres apparitions.
Le Blanc est la couleur de la pureté, de par ce coté passif et neutre, ce moment où rien n'a encore été accompli.
C'est la couleur de l'innocence originelle non encore souillée par une influence extérieure, ainsi que la pureté retrouvée par celui qui a su retrouver son état primordial. Enfin dans l'alchimie, l'oeuvre au blanc ( ou albedo ) annonce qu'après l'oeuvre au noir ( ou nigredo ), la materia prima se trouve sur la voie de la pierre philosophale.


Couleurs1.JPG