Le Minotaure est un monstre fabuleux à corps d' homme, à tête et queue de taureau, apparaissant dans la mythologie grecque.
On l'appelle aussi Astérion, du nom de son grand-père.

Il naît de l'union entre Pasiphaé, fille d'Hélios et épouse de Minos, roi de Cnossos, et un taureau blanc envoyé par Poséidon (voir Minos).
Pasiphaé, maudite par Poséidon parce que Minos refusait de lui sacrifier le taureau qui lui était promis, cherche à s'accoupler avec l'animal.
Elle y parvient grâce à un simulacre de vache que lui confectionne Dédale.
Honteux de la progéniture, Minos fait enfermer le fruit de cette union dans le Labyrinthe, bâti par le même ingénieur (Dédale).


Celui-ci avait imaginé un enchevêtrement prodigieux de couloirs et de murs courbes dont il était impossible de sortir ; Minos y faisait jeter les jeunes Athéniens: le Minotaure finissait toujours par les trouver et les dévorait.

Après avoir été enfermé par le roi de Crète, Minos, la ville d'Athènes devait lui envoyer tous les neuf ans selon Plutarque (ou tous les ans selon d'autres traditions) sept jeunes gens et sept jeune filles.
Qu'en faisait le roi de Crète ? Il les donnait à dévorer au Minotaure.
En expiation du meurtre d'Androgée, fils de Minos, par égée, roi d'Athènes.


Une année, Thésée, fils d'égée, embarque parmi les jeunes gens destinés au sacrifice. Aidé par Ariane, fille de Minos (le Fil d'Ariane), Thésée tue le Minotaure.

Pasiphaé

Dans la mythologie grecque, Pasiphaé, fille d'Hélios et de Persé (ou de Crété selon Diodore), est l'épouse de Minos (roi de Crète). Elle est surtout connue pour être la mère du Minotaure.

Elle est différemment présentée comme étant une immortelle (Antoninus Liberalis) ou une magicienne (chez Apollodore par exemple, ce qui la rattache à sa sœur Circé). De plus, un passage de Pausanias (III, 26, 1) montre qu'elle était associée à Séléné et vénérée dans le sanctuaire oraculaire de Thalamée en Lacédémone.

Elle conçoit plusieurs enfants de Minos, notamment Ariane, Deucalion, Glaucos, Androgée, Catrée, Acacallis, Xénodicé et Phèdre. Jalouse des infidélités répétées de son mari, elle lui jette un sort, le condamnant à éjaculer des bêtes venimeuses s'il couche avec d'autres femmes, provoquant ainsi leur mort.

Minos n'ayant pas tenu son engagement de sacrifier à Poséidon un magnifique taureau blanc qu'il lui avait envoyé en Crète, le dieu pour se venger rend Pasiphaé amoureuse de l'animal.

Dédale construisit une vache de bois montée sur des roulettes ; l'intérieur était creux, et elle était recouverte d'une peau de bovidé ; il la mit dans le pré où le taureau avait l'habitude de paître, et Pasiphaé y entra. Quand le taureau s'en approcha, il la monta, comme s'il s'agissait d'une vraie vache. Ainsi la jeune femme mit au monde Astérion, dit le Minotaure : il avait la tête d'un taureau et le corps d'un homme.

Minos

Dans la mythologie grecque, Minos, fils de Zeus et d'Europe (la fille d’Agénor), est un roi légendaire de Crète. Son nom a été donné à la civilisation minoenne, qui fleurit en Crète au cours du IIe millénaire av. JC.

Il naît en Crète avec ses frères Rhadamante et (selon les auteurs) Sarpédon. Il est élevé par Astérion, roi de l'île, à qui Zeus avait confié Europe. D'après le pseudo-Apollodore, il se dispute dans sa jeunesse avec ses frères pour l'amour d'un garçon, Milétos (ou Atymnios).

à la mort d'Astérion, il reçoit le trône de Crète ; il écarte alors ses frères du pouvoir. Il se marie avec Pasiphaé, fille d'Hélios. Il a pour enfants Ariane, Phèdre, Deucalion, Androgée, Glaucos, Catrée, Acacallis et Xénodicé.

Pour prouver le soutien que lui accorde les dieux, il proclame qu'il peut obtenir d'eux tout ce qu'il juge bon, au gré de ses demandes.

Il implore alors Poséidon de lui offrir un superbe animal qu'il lui sacrifiera. à cette demande, Poséidon fait sortir des flots un magnifique taureau blanc. Cependant, Minos trouve le taureau si beau qu'il décide de tromper le souverain des Mers : il l'épargne et immole une autre bête.

Furieux de l'attitude de Minos, Poséidon rend le taureau fou et le fait dévaster les terres de Crète ; il inspire également à Pasiphaé une passion pour ledit taureau : de leur union naîtra le Minotaure. Minos, honteux et craignant que le peuple ne découvre ce monstre, confie à Dédale la construction d'un labyrinthe, dans lequel il fait enfermer le Minotaure.

De son règne reste l'image d'un souverain juste et bon, que son père prenait souvent comme conseiller ou confident. Après sa mort, il devient juge des Enfers avec Rhadamante et éaque. Il s'occupe tout spécialement des gens qui ont été faussement accusé.


En Crète, on sait que les Minoens vouaient un culte particulier au taureau. Le Minotaure en est peut-être un reflet déformé.